LAWNSCAPING, 2020

Brandon Lipchik

Solo exhibition

© Courtesy of Brandon Lipchik and Galerie Julien Cadet

© Credits photo: Thomas Marroni

Lawnscaping is a solo exhibition by Brandon Lipchik that explores through painting a new series of works reflecting on the intertwining of identity and personal narrative taking the setting of American lawn culture.

 

Some of Lipchik's references come from American films of the 80s and 90s, such as Suburbia, Blue Velvet, American Beauty, or even David Lynch's Twin Peaks which express at times a sense of unease or even drama, hidden behind the conformity of middle American life much inspired from Lipchik's hometown in Pennsylvania. Lipchik thinks about composition and staging very much to high angle shots used in cinematography to evoke a sense of vulnerability or surveillance in watching being observed. This consistent framing also relates to orthographic perspectives similar to top down video gaming controls.

 

Lawnscaping is a term coined by Lipchik that contextualizes the setting of a private yet public outdoor scape and the process of worldbuilding and staging in the virtual. Often using screenshots from moving videography, Lipchik uses 3-D modeling software and other digital tools to reconstruct and re-stage figurative settings that investigate a reimagining of the male gaze and digital bodies. While creating new narratives with paint on canvas, Lipchik once again gives the impression that the viewer is a hidden spectator, catching a live glimpse into the private sphere of his figures. He places figures in the space and, as they spend their leisure time, the viewer, like a voyeur, can observe them through fences and other viewfinders.

 

Brandon Lipchik is an American painter born in Erie, Pennsylvania and attended Rhode Island School of Design in Providence, RI. Lipchik works within the process of translation between digital compositions to paintings, Lipchik emphasizes the importance of discovering new possibilities with paint as influenced by digital screens. Lipchik emphasizes areas of tactile and physical qualities of paint to simultaneously engage in a dialogue between tactility of real world experience and the flatness and immateriality of digital space.

Lawnscaping est une exposition personnelle de Brandon Lipchik qui explore avec une nouvelle série de peintures l’imbrication de l'identité et de l’histoire personnelle en prenant pour cadre la culture américaine de la « lawn », bout de pelouse privée.

 

Certaines des références de Lipchik proviennent de films américains des années 80 et 90, tels que Suburbia, Blue Velvet, American Beauty, ou encore Twin Peaks de David Lynch qui expriment parfois un sentiment de malaise, voire de drame, caché derrière le conformisme de la vie américaine moyenne très inspirée de sa ville natale en Pennsylvanie. Lipchik pense la composition et la mise en scène des différents plans avec des vues de très haut utilisées en cinématographie pour évoquer un sentiment de surveillance ou de vulnérabilité liée au fait d'être épié. Ce cadrage constant rappelle également les perspectives en plongée verticale similaires à celles dites orthographiques des jeux vidéo.

 

Le terme Lawnscaping a été inventé par Brandon Lipchik pour contextualiser le cadre d'un paysage extérieur privé mais visible de tous ainsi que le processus de création d’un monde et d’une mise en scène fictifs. Souvent à partir de captures d'écran de vidéos en mouvement, Lipchik utilise un logiciel de modélisation en 3D et d'autres outils numériques pour reconstruire et créer des scènes figuratives qui réinventent le regard masculin et les corps numériques. Tout en créant de nouvelles histoires grâce à la peinture sur toile, Lipchik donne une fois de plus l'impression que le spectateur est un observateur caché, saisissant en direct la sphère privée de ses personnages. Ces derniers sont ainsi placés dans l'espace et, alors qu’ils passent leur temps libre, le spectateur, tel un voyeur, peut les observer à travers des barrières ou d’autres points de vue.

 

Brandon Lipchik est un peintre américain né à Erié, en Pennsylvanie. Il a étudié à la Rhode Island School of Design à Providence, RI. Lipchik travaille sur le processus de traduction entre les compositions numériques et les peintures. Il souligne l'importance de découvrir de nouvelles possibilités avec la peinture influencée par les écrans numériques. Lipchik met l'accent sur les qualités tactiles et physiques de la peinture pour engager simultanément un dialogue entre l'expérience de la perception du monde réel et la planéité et l'immatérialité de l'espace numérique.

Open from Wednesday to Saturday, 11am-7pm.

54 rue Chapon 75003 Paris

+ 33 6 59 28 96 22

info@galeriejuliencadet.com

© 2018-2020 by Galerie Julien Cadet

Contemporary Art Gallery